Menu Fermer

Sign

Robert Cahen

PM
Pays
France
Année
2021
Format de projection
Numérique
Durée
10'35
Diffusé dans Compétition #1.

Synopsis

De “Four Doors” André Bon écrit : ces portes s’ouvrent sur quatre paysages sonores qui expriment dans l’ordre : la tension, la détente, l’attente, l’extase. Nous disons : Sign. Respiration symphonique en quatre mouvements où musique et sensualité des images s’offrent en contrepoint, par glissements subtils. Petite histoire d’une rencontre à déchiffrer.

Documentation

CJC

Pouvez-vous nous parler des techniques que vous avez utilisées pour la réalisation de ce film ?

Robert Cahen

 Ce film a été réalisé trois fois fois. Une première fois en 1994 lorsqu’avec un excellent spécialiste d’effets spéciaux Bernard Bats mais qui était avant tout monteur cinéma, nous avons trouvé un trucage du genre rémanence de mouvement, pour une séquence d’un film que je montais avec lui à cette époque : 7 visions fugitives. C’était au CICV de Montbéliard Belfort où j’étais en résidence . Nous avons truqué une heure d’images. Certaines ont été utilisées dans 7 visions fugitives. Bien plus tard en 2007 j’ai repris une partie de ces images pour faire un nouveau film qui s’intitule L’étreinte, mais aussi une installation vidéo Paysages de Chine. C’est en 2018 que mon ami André Bon compositeur de musique contemporaine m’a fait entendre sa dernière composition Four Doors. Cette musique m’a beaucoup plus au point que j’en ai utilisé avec son accord des passages pour un film réalisé en Patagonie argentine avec Narcisa Hirsch et Ruben Guzman « Kosmos the uncertainty »

 En 2021 en regardant l’installation vidéo Paysages de Chine dans l’idée d’utiliser une séquence des images de cette installation, je me suis rendu compte qu’un passage dans cette installation qui me plaisait particulièrement en soi, pouvait peut être servir de base à un nouveau travail.. J’ai donc extrait le passage et tout naturellement j’ai repensé à la musique de mon ami André Bon pour m’en servir comme colonne vertébrale et me permettre un montage sur cette musique.  Les trucages , effets restaient les mêmes que ceux de 1994, rien à modifier , il fallait seulement ajuster les point de montage liés à mon écoute et interprétation de la musique.

 

CJC

Pourquoi le choix d’une esthétique noir et blanc ?

Robert Cahen

L’esthetique du noir et blanc a beaucoup de variables et on sait bien ce qu’il peut suggérer! Ici il m’était imposé par le travail réalisé des années auparavant et collait bien avec l’expression musicale. Le fait qu’il soit N/B du début à la fin donne l’unité , quelque chose dans la mémoire par exemple etc….

 

CJC

Comment s’est passé pour vous le passage de l’argentique au numérique ?

Robert Cahen

J’ai suivi la technique et comme je travaille toujours avec des techniciens j’ai profité de leur savoir faire pour l’appréhender et l’utiliser.

CJC

Parlez-nous de ta façon d’articuler bande image et montage sonore.

Robert Cahen

Dans le cas de Sign, l’articulation ne pouvait se faire que dans un sens,la musique étant déjà composée il s’agissait de faire avec mes images les points d’ententes et de contradictions avec la musique ou de laisser aller la musique et la rattraper avec quelque chose dans l’image qui parlerait différemment!