Menu Fermer

Interspecies Architecture

Mauricio Freyre

Pays
Espagne/Pérou/Taïwan
Année
2021
Format de projection
Numérique
Durée
12'40
Diffusé dans Compétition #4.

Synopsis

Une flânerie en périphérie de Taipei. Une spéculation nomade sur les relations et les processus qui ont lieu entre les espèces et les dimensions, au-delà des rapports humains.

Documentation

Interspecies Architecture

Toutes les formes fluctuent, et leurs variables ne sont pas fixes. Le sens se déplace aussi comme le temps, l’histoire et le lieu. Déroulant un processus de déplacement constant, la caméra capture des trajectoires qui se transformeront tout au long du film. La caméra capte des trajectoires qui se transformeront tout au long du film. Le nomadisme, défini par le mouvement et la migration, non seulement dans l’espace mais aussi dans la pensée, sert de une dimension à travers laquelle le film établit une variété de connexions. La caméra fixée sur un trépied reconstitue une trajectoire, mettant en scène un groupe de personnages qui voyagent à pied dans la forêt près de Taipei sans destination précise. Ce qui déclenche la migration des personnages n’est jamais révélé. Le chemin que les personnages et le film décident de prendre, c’est d’errer et de structurer un parcours où les signes s’accumulent et se juxtaposent. chemin où les signes s’accumulent et se juxtaposent, comme les effets du changement climatique, un désastre environnemental, un conflit armé, une répression politique, un effondrement sans fin… ou un organisme inconnu à la limite de la vie.

Mauricio Freyre