Menu Close

Parc Monceau

par Rodolphe Olcèse

la désignation d’un lieu par le cadre rendu inaccessible

la technologie altère brins d’herbes et de poussières
comme une occultation du monde

et le vert et ce qu’il en reste
quand les herbes regardent vers le jaune et le blanc
et que les textures numériques abîment
les milles nuances qu’il y a encore dans l’insignifiant

et le monde doublement perdu
et l’image qui n’a plus de hors champ

telle image ne se donne pas comme le résultat d’un acte

telle image est l’une de ces vues sans regard
qui nous cernent de toutes parts et n’ouvrent aucun chemin
et diluent notre attention oublieuse
de la nécessité où nous sommes de chercher

dans l’image un chatoiement et dans l’image

une lueur qui est d’ici et d’ici là nous envoie
 

Rodolphe Olcèse